Agence Taxi Sud Toulousain :
un taxi à Toulouse au plus près de vos besoins

< Retour aux actualités

Aéroport de Toulouse Blagnac : la grande braderie

18/12/2014

Sitôt connus les noms des favoris pour la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, le potentiel scandale aurait pu faire hésiter le gouvernement. Il s'agit en effet d'un consortium sino-canadien : le groupe chinois est un habitué des paradis fiscaux, le groupe canadien est dans le collimateur de la Banque Mondiale pour des faits graves de corruption.

Mais finalement, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, signe sans sourciller, jurant la main sur le coeur que, de toutes façons, le capital de l'aéroport restera majoritairement détenu par les pouvoirs publics...

Puis viennent les révélations d'un pacte secret entre l'Etat et les acquéreurs de 49,9% du capital : l'Etat s'est engagé à voter les décisions "prises en conformité avec le projet industriel", c'est-à-dire celui des actionnaires sino-canadiens. Un chèque en blanc en somme, qui ne rapportera pas grand-chose à l'Etat, mais qui rapportera beaucoup plus, pour douze ans, aux heureux acquéreurs qui pourront imposer leurs quatre volontés.